Maîtrisez ce pouvoir et le bonheur sera à portée de main. (Partie 1)

Un titre avec de grande promesse, je l’avoue, ceci étant dit ce qui va suivre n’est pas quelque chose de facile à faire voir même difficile car cela nécessite de la pratique et beaucoup de conscience.        

Je peux vous assurez que vous allez commencer à concevoir le monde autrement.

Nous avons tous en nous, sans exception, ce pouvoir depuis notre naissance. Pas juste celui d’être heureux complètement et pleinement mais de voir le monde réellement comme il est.

Afin d’entamer ensemble ce questionnement interne et de trouver la solution petit à petit, j’aimerai vous invitez à vous poser cette question et d’y réfléchir un instant.

Qu’elle est la différence entre voir et observer ?

Aujourd’hui, nous sommes en train de vivre une crise mondiale, une pandémie qui gangrène plusieurs pays. Nous avons peur (lire notre article : j’ai peur et j’assume), notre quotidien est chamboulé et un sentiment d’insécurité fruste le monde entier sur qu’est ce qui va se passer après.

Dans ce désarroi total je me suis rappelé l’histoire de l’esclave philosophe Epictète et ses enseignements. Il a exprimé à maintes reprises que ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses qui leurs arrivent mais les jugements relatifs à ce qui se passe autour.

Cette réflexion a commencé à mettre un peu de lumière sur cette vision obscure que j’avais, une forme d’espoir dirai-je. Je ne pouvais absolument rien faire face à ce qui se passe dans le monde mais je pouvais certainement faire quelque chose sur ce qui se passe dans mon monde à moi.

J’ai commencé alors à prendre du recul et observer ma façon de voir les choses. Cela n’est pas évidant pour moi et je pense que ceci ne l’est pour personne. Il fallait beaucoup de concentration et de volonté afin de passer outre ses émotions.

J’ai ainsi puisé dans ma petite boite outils de la Programmation neuro-linguistique pour m’aider dans ce que j’avais besoin de faire. Je me suis souvenu de l’exercice des positions perceptuelles exposé dans la figure ci-dessous. Je l’ai revisité à ma façon et selon mon besoin actuel avec une petite projection dans le future, vous pouvez en faire de même bien entendu. Je vous invite aussi à prendre 3 feuilles et un stylo afin de le mener à bien.

 

Figure

Premièrement, notez sur la première feuille « Moi maintenant », sur la deuxième « Moi dans 5 ans », sur la troisième feuille « observateur ».

  1. Maintenant prenez la première feuille et vu que vous vivez déjà la situation, répondez comme vous le ressentez par rapport à la situation actuelle.

  • Qu’est-ce que vous vivez ? Notez tout ce qui se passe dans votre vie, ce que vous voyez, ce que vous entendez.
  • A quoi pensez-vous ? Qu’est-ce que vous vous dites à l’intérieur de vous-même ?
  • Que ressentez-vous ?
  • Qu’est-ce que vous pouvez vous dire dans 5 ans ?
  • En quoi cette situation vous perturbe et vous dérange exactement ?

Faites en sorte de changer de position physique afin d’être dans un état différent.

  • Prenez la deuxième feuille et pensez à vous dans 5 ans, après avoir vécu de belles choses et dans une belle maîtrise de votre vie. Imaginez-vous un moment où vous avez réalisé certains de vos objectifs et avec beaucoup de confiance qui émane de vous Répondez à ces questions.

  • Qu’est-ce que vous vivez ? Notez tout ce qui se passe dans votre vie, ce que vous voyez, ce que vous entendez.
  • A quoi pensez-vous ? Qu’est-ce que vous vous dites à l’intérieur de vous-même ?
  • Que ressentez-vous ?
  • Qu’est-ce que vous aurez pu vous dire il y a 5 ans dans cette situation ?
  • Comment  cette situation améliore votre vie dans le future ?

Faites en sorte de changer de position physique afin d’être dans un état différent.

  • Avant de finir, prenez votre troisième feuille dans la position de l’observateur dans état de métacognition avec un œil totalement neutre et sans jugement.

Répondez à ces questions.

  • Observer le dialogue interne de vous aujourd’hui et vous dans 5 ans
  • Qu’est-ce que vous remarquez ?
  • Qu’est-ce que vous pouvez dire sur chacun d’entre eux objectivement sans jugement de valeur.
  • Quelles sont les observations de l’observateur sur la situation actuelle avec ce recul et cette perception intemporelle ?

Faites en sorte de changer de position physique encore et notez l’heure sur un bout de papier.

Pour finir, Revenez à vous ici et maintenant et prenez conscience des points suivants.

  • Qu’observez-vous de différent?
  • qu’est ce qui a changé en vous ?
  • Est ce que cela vous aide à relativiser par rapport à la situation ?
  • Quels liens vous voyez entre ces deux personnages?

 

Pour partager notre article

Laisser un commentaire